Logo et/ou image de titre d'accueil du site

Rendez-Vous Lundi 8 mai: Fête de la Libération Souvenons-nous des crimes commis par l'Extrême-Droite en Europe. Rappelons aussi les conquêtes de 1945-48 et le programme du Conseil national de la Résistance. Tous aux cérémonies de la victoire contre le nazisme et le fascisme. Le 11 juin: Votons Michaël ALBIN et Virginie ROBINO-GAUCI candidats aux législatives pour la 4ème circonscription

Le second tour de l’élection présidentielle opposera deux candidat(e)s dont chacun(e) n'obtient même pas un quart des suffrages. C'est une nouvelle preuve du caractère anti-démocratique de cette 5ème République:
Emmanuel MACRON est le candidat des milieux financiers qui veulent, après le Code du Travail, détruire un siècle de conquêtes sociales et faire disparaître nos services publics. Nous ne laisserons pas faire !

Marine LE PEN cache, derrière un vocabulaire populiste, une volonté encore plus grave de s'en prendre aux fondements mêmes de notre République et de sa devise Liberté Egalité Fraternité.
Son élection constituerait un grave danger pour notre pays, la démocratie et la paix.
Macron, c'est la guerre des riches contre les pauvres.
Le Pen, c'est la guerre des pauvres contre les pauvres pour que les riches s'enrichissent encore plus.

Le 7 mai: Pas une voix pour le FN !
Un espoir pour l'avenir:

Pour la première fois depuis des décennies, nous avons presque réussi à qualifier pour le second tour un candidat qui porte véritablement la transformation sociale et écologique.

Les 19,6 % et 7 millions de voix obtenues par Jean-Luc Mélenchon sont remarquables et sont un espoir pour l'avenir. Dans la Roya, J-L Mélenchon est 2ème avec 897 voix et 23,8%.

Rassembler une « gauche debout ! »

La dynamique de la campagne autour du candidat J-L MELENCHON doit s’amplifier mais aussi s’élargir. Rassembler une nouvelle gauche, « une gauche debout », c’est la seule manière de battre immédiatement et durablement le FN et les politiques réactionnaires, qui ont été alimentées par les renoncements de la « gauche » gouvernementale

Aux élections législatives de juin, nous appelons à des candidatures de rassemblement de toutes les forces de gauche et écologistes qui se sont opposées à la politique des gouvernements Hollande, pour une nouvelle majorité autour d’une alternative politique au social-libéralisme, pour faire front contre l’extrême droite et contre les droites.

La question de la reconstruction d’une gauche digne de ce nom est aujourd’hui posée. Les forces existent. C’est un défi crucial à relever dès maintenant.

Alors, les 11 et 18 juin, par notre vote, concrétisons l’espoir que nous avons fait naître lors de cette campagne présidentielle. C’est à notre portée avec Michaël ALBIN et Virginie ROBINO-GAUCI