Logo et/ou image de titre d'accueil du site

L’axe de circulation Vintimille—Cuneo par la Roya

Cet axe fait l’objet d’une grande inquiétude dans la Roya avec le creusement du tunnel de Tende et le passage des poids lourds. Pour tenter de répondre à cette inquiétude, nous réitérons notre solution alternative qui semble de bon sens:.

La position des Communistes de la vallée de la Roya, consiste en la réalisation d’un nouveau tunnel sécurisé avec une circulation alternée et régulée en fonction des flux. L’ancien tunnel serait à sécuriser si nécessaire (et non à réaléser), pour permettre le passage des secours en cas de besoin avec possibilité de traversée pour les cyclistes et les piétons. Les deux tunnels seraient reliés entre eux transversalement par des galeries, comme prévu dans le projet. Les économies ainsi réalisées sur le deuxième tunnel pourraient être reportées sur le rail.

L'ensemble de la route doit faire l’objet d’une réglementation efficace interdisant la circulation des poids lourds

Ils mettent en danger les usagers et les riverains et polluent la vallée. Cette interdiction, les conseillers départementaux, Valérie Tomasini et Francis Tujague, ont demandé sa mise en œuvre au plus vite auprès du Président du Conseil Départemental, Eric Ciotti, qui s’est engagé à en faire une priorité.

Reste à régler le problème de la traversée ou du contournement des villages en concertation avec les habitants afin de respecter leur cadre de vie.

Cela permettrait de valoriser l’attractivité de ceux-ci par des aménagements d’embellissement et l’installation d’activités commerciales.

L’alternative au tout routier dans la vallée passe par le développement des transports en commun

L’alternative au tout routier dans la vallée passe par le développement des transports en commun, en particulier par le transport ferroviaire, le moins polluant, comme nous l’avons écrit à différentes reprises. La ligne Vintimille-Nice-Breil-Cunéo ne peut pas servir au ferroutage, mais elle est capable de supporter des transports de marchandises par wagon ou container.

Les élus des villages français et italiens situés sur cette ligne devraient s'unir pour mieux la défendre et la développer