Logo et/ou image de titre d'accueil du site

Lettre du Comité Franco-Italien de défense de la ligne Nice-Cunéo-Ventimiglia à Madame la député de la 4eme circonscription

Valérie Tomasini et Francis Tujagues ont reçu, en copie, la lettre du Comité Franco-Italien adressée à Madame Alexandra Valetta-Ardisson. Ils la publient ci-dessous.

Madame la Députée,

Nous vous remercions pour votre courrier en date du 31 juillet 2017, suite à notre lettre du 10/07/2017 concernant notre ligne de vie.

Nous prenons acte de votre volonté de vous investir pour celle-ci qui représente un atout important pour les trois régions limitrophes (PACA, Piémont et Ligure) et notre vallée fragile économiquement et écologiquement. Nous nous réjouissons également des nouvelles orientations prises par le Premier Ministre dans sa lettre de cadrage du 09 Août 2017 à Madame Elisabeth Borne, ministre des transports. Dans cette lettre y sont évoqués les transports dans les territoires ruraux et périurbains dont nous faisons partis.

Dans ce cadre, notre ligne internationale représente une belle opportunité pour nous inscrire dans ces nouvelles dispositions dont nous devons, ensemble, nous saisir. Nous sommes à votre disposition pour participer, comme vous l’indiquez dans votre lettre, à un atelier autour de la ligne « Ventimiglia-Breil-sur-Roya-Tende-Cunéo ».
Nous apprenons que lors du 34ème sommet franco-italien, qui s’est tenu le mercredi 27 septembre 2017 à Lyon, qu’une nouvelle Convention, suite à celle de 1970, serait ratifiée avant la fin de l’année 2018. Elle devrait être équitable pour toutes les parties (États et régions). Cette signature ira dans le bon sens pour la pérennisation de notre ligne.
Lors du rassemblement du 03 septembre 2017 à Breil sur Roya, qui a vu la participation de plusieurs centaines de personnes, votre suppléant qui vous représentait, Monsieur Alain Godino, nous informa que vous alliez prendre contact avec Madame la Ministre des transports pour évoquer l’avenir de notre liaison ferroviaire. Nous nous félicitons de votre initiative et nous souhaiterions, comme nous vous l’indiquons dans notre lettre du 10 juillet 2017, participer à cette réunion.
En effet, de plus en plus de salariés, pour des raisons financières (loyers trop chers, etc…), sont contraints de s’éloigner d’une côte sur-urbanisée, devenue hors de prix pour eux. Notre vallée dispose d’un atout considérable avec le train qu’il serait impardonnable de ne pas valoriser. Il est un moyen de transport confortable, rapide, sûr et peu polluant au regard de la voiture ou du car. Il permet des déplacements dans de très bonnes conditions, surtout dans cette vallée encaissée avec une route dangereuse avec de nombreux virages, des éboulements fréquents et trop utilisée par des véhicules de gros tonnage.

Par ailleurs, un rapport sur les possibilités de la ligne quant à sa vitesse, suite aux travaux en cours, a été demandé par le Conseil Régional PACA. Celui-ci devait être porté à notre connaissance d’après la Conseillère Régionale PACA Madame Boetti-Forestier Laurence, le 12 septembre 2017. A ce jour, nous n’en avons toujours pas connaissance. Aussi, pourriez-vous vous procurer ce rapport et nous le communiquer afin de mieux comprendre les orientations futures qu’il contient quant à cette liaison ferroviaire de Cunéo à Vintimille qui devrait représenter, pour nos populations rurales, une ouverture grandement facilité ((via Vintimille) vers la Principauté de Monaco, principal poumon économique le plus proche de nos communes.

En attendant de vous lire, nous vous prions de croire, Madame la Députée, à l’assurance de nos salutations les meilleures.